L’apport en numéraire

L’utilité de l’apport numéraire

L’apport en numéraire représente le montant fourni par les collaborateurs pour la constitution du capital social au moment de la conception d’une compagnie. L’apport placé équivaut aux parts sociales. Il symbolise l’un des trois procédés de contribution (avec les apports en nature ou bien en industrie), envisageables pour bâtir une firme.

Description

Une souscription en numéraire touche tout capital en espèces déposés par un des membres. Au cours de la constitution d’une SARL entreprise individuelle, les collaborateurs doivent effectuer un dépôt sur un compte bancaire ouvert au nom de la firme, officier public ou notaire, auprès de la caisse des dépôts et consignation.
Dans ces conditions, ces actifs sont bloquées jusqu’à ce qu’on immatricule la société (montrer l’extrait KBis pour le justifier).

Libération des apports

Suivant les divers statuts juridiques de firme, on a la possibilité de ne remettre qu’une part du capital social durant la mise en place de l’établissement. La tranche déjà déposée sur le compte est nommée « libérée ». Les autres contributions ne le sont pas encore. Généralement, le versement du solde est effectué dans les 5 années après la création. De ce fait, Il faut spécifier dans les statuts les formes de libération des apports en numéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *